Navigation – Plan du site
Annuaire de sites
Laetitia Nicolas

Ethnographical archives - Chico University

Notice créée le 21/10/2008, Notice révisée le 25/10/2008
ethnographical-archives-chico-university

Ce site, conçu par le département d’anthropologie de l’université de Chico (Californie) a comme sous-bassement l’idée de favoriser la formation des étudiants en ethnologie. C’est donc dans cette perspective méthodologique que sont proposés quelques matériaux de terrains de 5 anthropologues (HTML, JPEG), ayant étudié des pays aussi différents que l’Inde, divers pays africains, le Japon, les îles Tonga, et la Californie. Les ressources textuelles  et quelques ressources iconographiques (JPEG basse qualité) en accès libre.

Le site est présenté comme étant en changement chaque semestre, pourtant il ne semble pas avoir été mis à jour depuis 1999 car de nombreux liens sont obsolètes et l’apparence de certaines pages est désuète. Son interface est simple, et l’accès se fait collection par collection. Malheureusement les pages sur les travaux de Carolyn Brown Heinz (concernant le Darbangha), de William Locker en Honduras, et l’étude des textiles mayas de Matthew Looper sont inaccessibles.

Il est cependant possible de visionner l’étude que Carolyn Brown Heinz a réalisée sur les brahmanes Maithil de la région de Mithila (Inde du Nord) lors des années 1980, 1984, 1996, et 1998. Le site est assez complet, la navigation y est relativement aisée et agréable car l’aspect esthétique a été pris en compte. Illustré par de nombreux documents photographiques (parfois téléchargeables en JPEG basse qualité), il donne beaucoup d’informations sur l’histoire, la géographie et l’organisation de la société dans la région étudiée par cette anthropologue. Il n’est cependant jamais précisé si elle est l’auteur des textes présentés. Pour trouver les documents en accès libre, il faut se promener à l’intérieur de chacun des onglets thématiques (généalogie des brahmanes, mariage, dieux, galerie d’art). Là il est possible d’accéder à quelques rares extraits de ses carnets de terrain (en HTML), mais surtout à des documents photographiques inclus dans le texte, ou sous la forme d’albums (où il faut faire défiler les photographies les unes après les autres sans en connaître le nombre, ni en avoir une vue d’ensemble). Même si rien ne distingue les photographies qui peuvent être agrandies des autres, la plupart le sont, elles sont bien légendées mais rarement datées. En revanche, les renvois vers d’autres pages sont souvent brisés, et certains chapitres n’ont pas encore de contenu. De plus, la navigation dans chacun des onglets ne se fait pas de façon homogène perdant alors l’internaute. Il est vraiment regrettable que ce site, riche en contenu, ne soit pas actualisé et n’aille pas au bout de la démarche initiée. Le manque de valorisation et de renseignements sur les documents et le contexte de leur création limite leur exploitation.

Le site sur la collection de l’africaniste Arthur C. Lehmann permet quant à lui d’accéder en premier lieu à une petite liste de quelques-unes de ses publications non consultables (sachant toutefois que plusieurs liens renvoient sur la même page). Puis l’accès se fait en fonction des pays étudiés par cet anthropologue (République centrafricaine, Ghana, Maroc, Jamaïque). Ces pages ne présentent guère d’intérêt étant donné que chacune présente uniquement de 1 à 6 photographies figurant soit l’ethnologue, soit la population étudiée, qui ne sont aucunement renseignées (par une légende ou un texte explicatif) ni téléchargeables.

La collection de l’anthropologue et historienne Dorothy Hill réalisé sur le comté de Butte (Californie) présente des diaporamas d’une quarantaine de ses photographies en noir et blanc (non téléchargeables) et non documentées, puis une liste de ses enregistrements datant des années 1970, et enfin une autre de ses publications. Malheureusement aucun document n’est accessible en ligne.

Le cinquième site concerne plus particulièrement l’étude réalisée sur le festival Heike (Japon) par l’anthropologue Thomas Johnson en 1994 et 1995. Cette fois le site présente bien le chercheur, son parcours professionnel, une liste de ses publications et le contexte de sa recherche. En revanche, il ne donne accès qu’à 12 photographies du festival (non téléchargeables) rapidement légendées et non datées.

Le dernier site enfin présente les différents travaux de Charles F. Urbanowicz. Là encore le chercheur et son parcours professionnel sont bien explicités (recherches sur les îles Tonga, intérêt pour Charles Darwin et les jeux de hasard aux Etats-Unis) mais il offre seulement trois textes en ligne (HTML).

Le lieu de conservation des collections présentées sur ce site n’est jamais mentionné à l’exception de la collection de Dorothy Hill située à la Meriam Library (Chico). Le site, créé en 1999, est en langue anglaise.

Pour citer cet article

Référence électronique

Laetitia Nicolas, « Ethnographical archives - Chico University », Aldébaran, Sources de la recherche, [En ligne], mis en ligne le 21 octobre 2008 02h51. URL : http://aldebaran.revues.org/3952. consulté le 29 mai 2017.

Droits d’auteur

Creative Commons by-nc-sa

Creative Commons by-nc-sa 
  • Revues.org