Navigation – Plan du site
Annuaire de sites
Laetitia Nicolas

Archives de Alan Macfarlane

Notice créée le 21/10/2008, Notice révisée le 25/10/2008
archives-de-alan-macfarlane

Le site des Archives de Alan Macfarlane donne accès au travail réalisé par cet anthropologue et historien né en 1941. Le site est particulièrement riche, et de bonne qualité. Alan Macfarlane a enseigné au département d'anthropologie sociale de l'université de Cambridge, et a principalement travaillé sur l'Angleterre, le Népal, le Japon et la Chine. Intéressé par l'utilisation des matériaux visuels, à la fois dans la recherche et l'enseignement et par les possibilités offertes par le web.

Le site, actualisé régulièrement et très bien conçu, est organisé en plusieurs grandes parties. De manière générale, de très nombreux liens internes et externes au site sont judicieusement placés, de plus ils ne sont ni obsolètes ni brisés. On apprécie la simplicité de navigation et la clarté de l'organisation des données. Une barre de menus horizontale placée dans la partie supérieure permet d'accéder directement au plan du site, à la biographie d'Alan Macfarlane, à ses publications, à des cours d'anthropologie, à différents projets et enfin à un moteur de recherche qui agit sur la totalité du site.

Des vignettes disposées sur la page d'accueil permettent quant à elles d'accéder directement à certaines parties plus spécifiques telles qu'une base de données personnelle englobant toutes sortes de références, des séminaires filmés dans les années 1970 ou à d'autres sites liés aux projets numériques de ce chercheur.

La bibliographie d'A. Macfarlane, riche d'une centaine de références, est complète et sa présentation est très bien pensée dans les moindres détails. Cet onglet présente à la fois les publications selon une division liée au contenu : thèmes de recherches, théories et méthodes, aires d'études (qui intègrent parfois des films inédits accessibles par le site Youtube comme c'est le cas pour le Japon). Ou bien selon le type de document : un accès direct à six e-books intégralement téléchargeables en PDF ainsi qu'à une liste de ses ouvrages édités est possible. Chaque publication comporte des liens vers son synopsis, sa table des matières, sa couverture (même celles des éditions étrangères), le site de l'éditeur et la plate-forme d'achat, des critiques, des extraits et un accès libre à tous les articles en textes intégraux (en HTML et PDF). Cependant, un des aspects les plus intéressants, même si rien n'est inédit ou brut (tout est monté), est la possibilité d'accéder à des enrichissements autour des écrits, tels que des commentaires ou des compléments vidéos. En effet, six de ces ouvrages, traitant de sujets aussi divers que la sorcellerie, la justice, la guerre, l'art du verre, et le thé sont enrichis de cette façon et aucune ambiguïté ne pèse sur ces ajouts car leur origine est clairement identifiée. Se forment ainsi des ensembles comprenant à la fois le document de synthèse, des documentaires vidéos (faits par A. Macfarlane en collaboration avec différents médias), des articles issus de la même recherche, des réflexions sur l'écriture, etc. Ainsi, une cinquantaine de films, sous la forme de petits clips, peuvent être visionnés et/ou téléchargés (avec Quicktime). Ils sont accompagnés de résumés précisant le contexte et la date. Le poids du fichier est parfois mentionné, ce qui n'est pas souvent le cas pour sa durée.

L'onglet Lectures offre quant à lui l'accès à 23 cours magistraux inédits donnés par A. Macfarlane et d'autres intervenants, tous accompagnés de films : les séances filmées et téléchargeables (MP4) sont accessibles directement ou par l'intermédiaire du serveur de l'université de Cambridge. Les cours concernent l'anthropologie sociale en général, l'anthropologie juridique et surtout la méthodologie des sciences sociales. Ce dernier chapitre offre d'intéressantes réflexions sur la pratique du terrain et sur l'utilisation de la vidéo.

La section Projects fait état de différents projets, historiques, anthropologiques et transversaux, mettant à disposition des archives inédites en ligne. Parmi eux, une série intitulée « Anthropological ancestors » composée de 117 entretiens filmés avec différents spécialistes des sciences humaines, qui évoquent leurs terrains et leurs méthodes de travail attire l'attention. Une fois la démarche expliquée, on accède aux films par ordre alphabétique des interviewés. Trois modes d'intervention sont proposés : des extraits de quelques minutes sont présentés en accès rapide, mais l'intégralité est également visionnable immédiatement ou encore téléchargeable à partir d'un serveur. Les films sont accompagnés de transcriptions reprenant chronologiquement les grands thèmes abordés. Elles sont elles-mêmes téléchargeables (Word). Pour exemple on peut citer ceux de Jack Goody, ou de Clifford Geetz.

D'autres projets renvoyant sur d'autres sites méritent d'être également cités : le Digital Himalaya qui donne accès à de très nombreuses sources primaires sur l'Himalaya (films, photographies, archives papier, archives sonores), et le Digital Orient orienté sur la Chine, le Japon et la Corée.

En conclusion, la présence d'archives inédites facilement accessibles, tout autant que la gestion et la valorisation pertinente des archives éditées, procure à ce site un grand intérêt. D'une part pour la qualité des documents proposés, d'autre part pour la réflexion sur la mise à disposition de matériel ethnographique (à la fois dans ses aspects méthodologiques et techniques) qu'il inspire.

Le site est en langue anglaise.

Pour citer cet article

Référence électronique

Laetitia Nicolas, « Archives de Alan Macfarlane », Aldébaran, Sources de la recherche, [En ligne], mis en ligne le 21 octobre 2008 14h25. URL : http://aldebaran.revues.org/4232. consulté le 29 mai 2017.

Droits d’auteur

Creative Commons by-nc-sa

Creative Commons by-nc-sa 
  • Revues.org