Navigation – Plan du site
Annuaire de sites
Laetitia Nicolas

LSE Archives - London School of Economics and Political Science Archives

Notice créée le 21/10/2008, Notice révisée le 27/08/2013
archives-de-la-london-school-of-economics

Le secteur des archives est une division de la bibliothèque de la London School of Economics and Political Science (LSE). Celle-ci gère des archives depuis 1898 dans les domaines suivants : politique britannique moderne, histoire économique et sociale, histoire des sciences sociales et histoire de la LSE. Outre des informations pratiques (présentation, conditions d’accès et d’utilisations, catalogues d’archives), ce site permet d’accéder à quelques archives en ligne aussi différentes que celles de l’homme d’affaires philanthrope Charles Booth (1840-1916), aux archives iconographiques de l’anthropologue Bronislaw Malinowski (1884-1942), à des brochures liés à la politique sociale anglaise, et enfin à des collections d’affiches. Elle intéressent donc autant les historiens que les anthropologues.

L’accès aux archives numériques se fait plus ou moins aisément suivant le sujet. Vous y trouverez des achives papier (PDF) et des ressources iconographiques (PDF, JPEG, DjVU) en accès libre. Les ressources sont parfois organisées en expositions comme celle sur l'histoire du département d'économie de la LSE depuis 1895.

Le site sur les archives de Charles Booth est très riche mais parfois un peu labyrinthique. Il comprend essentiellement deux volets : celui lié à l’enquête sociale qu’il a financé entre 1886 et 1903 sur la vie, la pauvreté et le travail des Londoniens ; et celui sur ses papiers de famille couvrant une période allant de 1799 à 1967. Après sa biographie, de nombreuses informations permettent de comprendre le contexte de réalisation de l’enquête sociale sur les ouvriers, et d’en saisir l’importance. En effet, toutes les données de l’étude, à la fois celles récoltées mais aussi celles liées à sa préparation ont été conservées et intégralement mises en ligne. La méthodologie utilisée, qui a consisté en une étude tripartite sur les lieux et conditions de travail, maisons et environnement urbain puis vie religieuse des ouvriers, est donc accessible. Les auteurs de l’enquête et le traitement des données sont également bien expliqués. Deux cartes de Londres sont ainsi visibles (mais non téléchargeables) et ont été mises en regard : la carte de Londres établie en 1898-1899 où les niveaux de pauvreté et de richesse ont été reportés est comparée à une carte contemporaine (2000).

Plusieurs moteurs permettent ensuite de faire des recherches centrées sur cette enquête et renvoient sur les documents numérisés. C’est le cas par exemple de nombreux carnets utilisés sur le terrain où sont mis intelligemment en lien la source écrite et la situation sur la carte. Plusieurs possibilités de téléchargements sont également offerts (JPE, PDF ou DjVU) rendant tout à fait exploitable ce bel ensemble de documents. La partie sur les papiers privés de Charles Booth et sa famille (conservés à la bibliothèque de la Chambre du Sénat de Londres) suit exactement les mêmes principes de mise à disposition : moteur de recherche, de nombreux extraits (imprimés et manuscrits) de The Colony, le magazine dont ils ont les rédacteurs entre 1866 et 1871, et enfin des photographies.

Autre exemple, les archives de la banque ionienne qui présentent en ligne une collection de livres de minutes où sont répertoriées les résolutions ayant trait à la nomination d’administrateurs ou de gestionnaires, l’ouverture de nouvelles succursales ou agences et aux changements dans la structure administrative de la banque. Les douze premiers livres de ces minutes numérisées couvrent la période 1839-1917. Cela représente 200 photographies réparties en fichiers PDF de très bonne qualité, accessibles de façon chronologique.

Ensuite, plus de 1100 photographies du fonds de Bronislaw Malinowski, prises aux Iles Trobriand entre 1915 et 1918, ont été numérisées et sont également accessibles. Ces images donnent à la fois une image de la vie des habitants des îles (vie du village, pêche, agriculture, danses) mais aussi de la position de l’ethnologue sur son terrain. Le fait qu’elles apparaissent au sein de notices descriptives bien renseignées, uniquement en parcourant une liste, est par contre un inconvénient qui oblige à les passer en revue une par une. Elles sont cependant téléchargeables en basse qualité (JPEG) et leur taille peut sensiblement être augmentée si l’on clique dessus.

La collection des 600 brochures publiées par différents partis politiques, groupes de pression des syndicats est également accessible intégralement en ligne. Leur accès est organisé par thèmes. La première catégorie de documents est liée à la  politique sociale. Ils sont rangés suivant les entrées santé, logement, pensions, pauvreté et origines de l’Etat-Providence, assurance-chômage. Elles-mêmes étant aussi sub-divisées en sous-thèmes. La seconde catégorie de documents touche aux transports : canaux et voies navigables intérieures, routes, chemins de fer, politique des transports, travailleurs des transports et transports urbains.

Les documents (PDF) sont soulignés et à rechercher au sein de petits textes synthétiques. Il n’y a aucun moteur de recherche permettant d’y accéder directement. 

Le site, créé en 2001, est entièrement en langue anglaise. Mise à jour régulièrement, il convient de vérifier les liens vers les archives à partir de la page de présentation des collections.

Pour citer cet article

Référence électronique

Laetitia Nicolas, « LSE Archives - London School of Economics and Political Science Archives », Aldébaran, Sources de la recherche, [En ligne], mis en ligne le 21 octobre 2008 15h40. URL : http://aldebaran.revues.org/4452. consulté le 26 juillet 2017.

Droits d’auteur

Creative Commons by-nc-sa

Creative Commons by-nc-sa 
  • Revues.org