Navigation – Plan du site
Annuaire de sites
Laetitia Nicolas

Digital Himalaya

Notice créée le 22/10/2008, Notice révisée le 25/10/2008
digital-himalaya

Digital Himalaya est issu d’une démarche associant quatre anthropologues, Alan Macfarlane, Mark Turin, Sarah Harrison et Sara Shneiderman ainsi que deux institutions, le département d’anthropologie sociale de l’Université de Cambridge, et le département d’anthropologie de l’université de Cornell. Débuté en 2000, le projet Digital Himalaya a trois objectifs : préserver sur support numérique tous les types de matériaux ethnographiques récoltés dans la région de l’Himalaya (films, son, photographies, notes de terrain, cartes, journaux) ; rendre ces ressources disponibles par le biais du web et exploitables scientifiquement ; et enfin les mettre sur DVD. Tenant compte d’un éventail de médias, de périodes, de thèmes, de zones géographiques et ethniques, cinq collections anthropologiques ont donc été sélectionnées pour être numérisées. Les formats des documents proposés en accès libre sont multiple suivant qu'il s'agisse de ressources textuelles (PDF), ressources sonores (MP3), ressources iconographiques (JPEG), ressources vidéos (MP4) ou de cartes (JPEG, GIF, PDF).

Ce site est très ergonomique et il est bien difficile de lui faire des reproches tant il est simple, bien pensé et actualisé très régulièrement. Sur le côté gauche de la page d’accueil, sont listées toutes les informations importantes telles que le contexte et les objectifs de la mise en place du site, son mode d’utilisation, les procédés techniques utilisés (et même des conseils) pour la numérisation, les membres de l’équipe de travail, une liste de publications sur le projet toutes accessibles en ligne (PDF), les différents partenaires du projet, les dernières nouveautés et une liste de liens tous en fonctionnement. Il est important de mentionner qu’une possibilité est offerte d’être tenu au courant des actualisations par une inscription sur une liste de diffusion. Des informations actuelles sur cette aire géographique sont fournies et viennent compléter les collections d’archives (anciennes ou récentes), c’est le cas par exemple avec l’accès à un recensement fait au Népal en 2001.

La navigation est agréable car aisée. Elle se fait soit par l’intermédiaire d’un moteur de recherche interne au site, soit par les différentes collections numérisées ou encore par types de documents (périodiques, cartes, son).

L’entrée par collection est simple : il suffit de cliquer sur la photographie de la collection pour entrer sur les pages correspondantes. Celles-ci comprennent un texte de présentation de la collection, des réflexions sur l’intérêt de leur contenu, puis un accès direct aux documents en ligne.

Grâce à la première, la collection Frédérik Williamson, il est possible de visualiser des documents (photographies et vidéos) sur le Sikkim, le Bouthan et le Tibet datant des années 1930-1935 réalisés par cet agent colonial britannique. Pour voir les 23 films en intégralité il suffit de cliquer sur la première ligne, ce qui nous amène alors sur une page de présentation, à la fois des documents proposés mais aussi de leur état de conservation et des choix de numérisation. Ainsi on note une grande attention à l’archive scientifique car ont également été numérisés (et sont téléchargeables en JPEG) les notes manuscrites que F. Williamson et sa femme ont écrit sur les bobines. Les films (MP4), bien datés, légendés et parfois accompagnés de textes, sont présentés de façon linéaire. Pour lancer les films (avec Quicktime) il suffit alors de cliquer sur chacune des 23 photographies. Il est appréciable de voir que deux modes de visionnage (léger ou plus lourd) sont toujours proposés en fonction du type de connection utilisée, et que les fichiers peuvent être intégralement téléchargés (en cliquant sous l’extrait). Les poids des fichiers sont toujours mentionnés mais pas leur durée. Sur les 1700 photographies que comporte cette collection, 22 ont été numérisées (JPEG) : elles sont accessibles par le biais d’une autre base de données et sont présentées les unes après les autres. En cliquant sur chaque vignette on agrandit la photo qui est accompagnée de sa légende. Il est possible d’accéder ensuite aux photos suivantes (ou de revenir aux précédentes) sans revenir sur la page d’accueil. Enfin trois photographies prises à Lhasa en 1933 et annotées par F. Williamson sont aussi disponible.

La seconde collection mise en ligne, est celle de l’anthropologue Christoph von Fürer-Haimendorf qui a particulièrement travaillé sur les Nagas et les Sherpas des années 1930 à 1980. Parmi la centaine d’heures qu’il a filmé, quatre extraits sont ici proposés selon les mêmes principes de fonctionnement cités ci-dessus (sauf qu’ils ne sont pas tous téléchargeables) : un court extrait d’entretien réalisé en 1987 par A. Macfarlane auprès de l’anthropologue, et 13 extraits de films de terrains avec pour un la possibilité de comparer la même action filmée à plusieurs années d’intervalles par un autre anthropologue, ainsi qu’une série de vidéos sur une région du nord de l’Inde. On peut signaler également un autre site où sont consultables (XML) les carnets de terrain de ce chercheur.

La troisième collection intitulée Naga Videodisque est une collection créée dans les années 1980 à l’université de Cambridge sous l’impulsion de A. Macfarlane et centrée sur toutes les ressources multimédias existantes sur les Nagas (ethnie vivant en Inde et en Birmanie). Huit extraits de films sont donc proposés sur cette page (toujours suivant le même principe), mais 236 autres sont également accessibles par le site du THDL.

La quatrième collection The Thak Archives est une collection de matériaux ethnographiques contemporains recueillis depuis 1969 dans le village de Gurung Thak (Népal) par A. Macfarlane et S. Harrison. Ainsi, une centaine de photographies, 25 extraits vidéos sur les rituels et la production du riz, un diaporama de photos récentes de Gurung Thak, et enfin trois extraits de films sur la sorcellerie et la magie sont accessibles.

La cinquième collection, la Wutu collection, rassemble 18 courts-métrages de terrain réalisés par Zhu Yonzhong en 1996, sur le rituel du Wutu des Monguor (Chine). Les vidéos (MP4) sont accompagnées de textes explicatifs.

La dernière collection Thangmi Archives, est une collection de données sur l’ethnie des Thangmi (Népal) recueillies par M. Turin et S. Shneiderman depuis 1997. Un dictionnaire trilingue thangmi-nepali-anglais est fourni, puis il est possible d’écouter 8 chansons thangmi (MP3) enregistrées en 2007, de visionner 792 images et cinq extraits vidéos sur les chamans.

L’accès par types de documents est également très riche : différents types de cartes (JPEG) sont proposés (notamment des cartes du Népal où toutes sortes de recherches sont possibles en combinant différents critères, téléchargeables en PDF ou GIF, ou encore des vues aériennes de l’Himalaya). De même une trentaine de titres de revues spécialisées sur l’Himalaya sont accessibles : une fois le titre choisi, on accède à une présentation du périodique et la liste des numéros disponibles en version numérique (PDF). La page consacrée à la musique et à la littérature orale fait partie des plus intéressantes de ce site. Sont effet mis en ligne plus d’une centaine d’extraits sonores (MP3) issus de diverses ethnies. Ils sont parfois accompagnées des transcriptions en langue originale et de leurs traductions en anglais (PDF). Enfin des livres rares et des manuscrits, listés les uns à la suite des autres, ont été intégralement numérisés (PDF).

Ce site, créé en 2000,  fait donc preuve d’harmonie, de cohérence et de sérieux dans la façon dont les archives sont présentées. Tous les liens fonctionnent et tous les documents sont très bien renseignés. On apprécie la quantité et la grande qualité du contenu mis en accès gratuit, mais également l’intelligence avec laquelle les possibilités du web sont utilisées.

Le site est en langue anglaise.

Pour citer cet article

Référence électronique

Laetitia Nicolas, « Digital Himalaya », Aldébaran, Sources de la recherche, [En ligne], mis en ligne le 22 octobre 2008 16h41. URL : http://aldebaran.revues.org/4632. consulté le 22 novembre 2017.

Droits d’auteur

Creative Commons by-nc-sa

Creative Commons by-nc-sa 
  • Revues.org