Navigation – Plan du site
Annuaire de sites
Anaïs Salamon

Culture et politique arabes

Notice créée le 03/12/2008, Notice révisée le 02/09/2012
culture-et-politiques-arabes

Yves Gonzalez-Quijano est  chercheur à l’Institut français du Proche-Orient*. En septembre 2006 il a créé ce blog* qui propose un décryptage de l'actualité politique arabe par l'actualité culturelle (télévision, cinéma, bande-dessinée, architecture, danse, etc.). L'auteur décrit son blog de la manière suivante : "un peu de la culture arabe actuelle pour comprendre ce qu'elle nous dit sur l'actualité politique arabe". Ce site est hébergé sur la plateforme d'Hypothèses.org, carnets de recherche en sciences humaines et sociales.

Le site est en langue française mais un résumé en anglais est disponible à l’adresse suivante : http://arabpoliticsofculture.blogspot.com/.

* A ce moment là,  il était professeur de littérature arabe moderne à l’université Lyon2, traducteur, chercheur au Gremmo (Groupe de recherche sur la Méditerrannée et le Moyen-Orient)

Derniers articles

S’abonner à ce flux
  • > Tu ne peux pas empêcher que vienne le printemps...

    Pas de billet la semaine dernière, et pas grand chose (de sympathique) à dire non plus cette semaine... Tout de même, en guise d'anniversaire du 25 janvier 2011 égyptien, cette image (trouvée ici) : C'est un vers de Pablo Neruda, poète chilien mort en 1973 : Puedes cortar todas las flores pero no puedes impedir que la primavera aparezca. Tu peux couper toutes les fleurs, mais tu ne peux pas empêcher que vienne le printemps. (Pour les hispanophones, j'ai trouvé aussi : "Podrán arrancar […]...

  • > Héritiers de Voltaire...

    Etonnant tableau tout de même que celui de ce troupeau de grands hommes mobilisés pour des idées dont on ne savait pas qu'elles les mobilisaient tant. Très peu de femmes au premier rang, vous l'avez remarqué ? Sauf une intouchable aristocrate, la très élégante reine de Jordanie. Certains se sont donné la peine de dresser le passif, en termes de liberté de presse et d'opinion, d'une bonne vingtaine de ces grandes âmes, la lecture en est assez édifiante. Cette liste s'achève sur l'ambassadeur d...

  • > Al-Jazeera et la misère des trop riches médias arabes

    Faut-il encore compter avec Al-Jazeera, l'enfant prodige des médias arabes ? Aujourd'hui, la question divise. Mais on remarque déjà qu'elle est désormais posée, et pas simplement par des commentateurs trop partisans pour être totalement crédibles. C'est tout de même le signe que le trône de la star qatarie vacille, même si cela vient après vingt années d'un règne incontesté. Pour certains, l'affaire est même entendue. Dans Al-Safir, Yamen Sabour (يامن صابور) a ainsi récemment dressé un réquis...

  • > Moïse, en attendant Mahomet : la Légende dorée de l'islam

    Et de trois ! Après l'Egypte puis le Maroc (et non l'inverse comme il est souvent écrit), les Emirats Arabes Unis refusent leurs écrans au dernier film de Ridley Scott. Dans le monde arabe, il reste au moins visible au Liban où sa projection est interdite aux plus jeunes et précédée d'un avertissement précisant que la version des événements donnée dans Exodus. Gods and Kings est tout droit sortie de l'imagination de son auteur. De prime abord, on pourrait penser que les problèmes que rencontr...

  • > Partage de (res)sources. Tunisie : politique et culture par Ahmed Amri

    Au hasard du « ouèbe », cherchant à documenter une vidéo du groupe Al-Rahel al-kabir (الراحل الكبير : « Le grand disparu », c'est le nom du groupe), je suis tombé sur cette source qui disait parfatiement ce que je n'aurais pas forcément su exprimer moi-même aussi bien. Occasion de ne pas remettre indéfiniment un vague projet que j'avais en tête, celui de commencer une sorte de petite « blogothèque » – parfaitement subjective – des sites proches, intellectuellement parlant, de ce que propose C...

  • > Le drapeau saoudien flotte sur les téléréalités arabes

    Le contrôle de la scène médiatique arabophone par les acteurs du Golfe produit un discours de domination qui est loin de se réduire au seul commentaire politique. Tout autant qu'à travers les récits des journaux télévisés, les grandes chaînes arabes s'emploient avec une belle énergie à diffuser, à travers toutes sortes d'émissions de divertissement, une certaine idée du monde (arabe). Alors que les guerres déchirent toute la région, différents concours offrent ainsi l'étrange spectacle d'une ...

  • > La presse égyptienne (2) en ligne : des acteurs en nombre, mais un horizon sombre

    Sachant combien la presse écrite et audiovisuelle égyptienne a « le sens de l'Etat », ou encore combien elle « va dans le sens » de cet Etat (voir le billet précédent), peut-on imaginer que les ressources sur internet sont en mesure de pallier les lacunes de l'offre d'information ? Tout récemment publié par Article 19 – une association britannique (charitable company) avec des financements occidentaux d'origine souvent officielle – un rapport propose un tour d'horizon qui permet indirectement...

  • > La presse égyptienne (1) et le sens de l'Etat

    Plus que jamais, travailler comme journaliste dans le monde arabe n'est pas une sinécure, singulièrement en Egypte. Les mésaventures récentes d'Alain Gresh (qui a raconté l'épisode dans son blog donnent une idée du climat qui règne aujourd'hui au Caire où tout le monde comprend que la situation est loin d'être simple pour les professionnels égyptiens qui souhaitent faire leur travail. On n'en finirait pas malheureusement de dresser la liste des atteintes à la liberté de la presse dans ce pays...

  • > Prophète en son pays : chiites et sunnites sont dans le même bateau...

    Représentent-ils 10 % ou 15 % des musulmans dans le monde ? On laisse aux spécialistes le soin de trancher sur ce point pour lequel, de toute manière, personne n'est capable de tenir compte du nombre de « musulmans athées » ou même « historiques » en ce sens qu'ils ont hérité leur pratique religieuse de leur milieu familial et qu'ils n'intéressent pas vraiment aux subtilités théologiques. Quant à ces dernières, on se gardera bien de seulement tenter de les résumer en quelques paragraphes, alo...

  • > Les chanteurs de Achoura et leurs engagements

    Il y a quelques jours on a célébré, le 10 du mois de Mouharram, la mort – en l'an 680 – de Hussein, fils de 'Ali. Contrairement à ce que l'on croit souvent, cette fête, connue sous le nom de Achoura, n'est pas exclusivement chiite. Au Maghreb, c'est un jour officiellement férié tandis qu'au Maroc ce jour de jeûne, recommandé par le prophète selon la tradition, est devenue une fête populaire, occasion pour le père Noël Baba Aïchour  d'offrir aux enfants des bonbons et […]...

Pour citer cet article

Référence électronique

Anaïs Salamon, « Culture et politique arabes », Aldébaran, Blogs et listes de diffusion, [En ligne], mis en ligne le 03 décembre 2008 14h44. URL : http://aldebaran.revues.org/5882. consulté le 01 février 2015.

Droits d’auteur

Creative Commons by-nc-sa

Creative Commons by-nc-sa 
  • Revues.org