Navigation – Plan du site
Annuaire de sites
Anaïs Salamon

Culture et politique arabes

Notice créée le 03/12/2008, Notice révisée le 02/09/2012
culture-et-politiques-arabes

Yves Gonzalez-Quijano est  chercheur à l’Institut français du Proche-Orient*. En septembre 2006 il a créé ce blog* qui propose un décryptage de l'actualité politique arabe par l'actualité culturelle (télévision, cinéma, bande-dessinée, architecture, danse, etc.). L'auteur décrit son blog de la manière suivante : "un peu de la culture arabe actuelle pour comprendre ce qu'elle nous dit sur l'actualité politique arabe". Ce site est hébergé sur la plateforme d'Hypothèses.org, carnets de recherche en sciences humaines et sociales.

Le site est en langue française mais un résumé en anglais est disponible à l’adresse suivante : http://arabpoliticsofculture.blogspot.com/.

* A ce moment là,  il était professeur de littérature arabe moderne à l’université Lyon2, traducteur, chercheur au Gremmo (Groupe de recherche sur la Méditerrannée et le Moyen-Orient)

Derniers articles

S’abonner à ce flux
  • > Clips vidéo et géopolitique : Saad Lamjarred et Asala

    Au hit-parade des pratiques culturelles populaires dans le monde arabe contemporain, le clip vidéo vient juste après le feuilleton (et presque certainement avant, pour ce qui est des moins de 25 ans, la moitié de sa population comme on le sait). De toute manière, les super-stars arrivent à combiner ces deux marchés particulièrement juteux en apparaissant dans des feuilletons télévisés, tout en tournant des clips, plus spectaculaires les uns que les autres, pour la promotion de leurs derniers ...

  • > Le feuilleton télé en Syrie : un bilan peu encourageant

    Avec la fête du Sacrifice qui se déroule ces jours-ci, le cinéma arabe espère faire ses meilleures recettes de l’année. L’autre secteur de la production audiovisuelle, celui du feuilleton télévisé, à peine fini les comptes de l’année dernière, prépare déjà la saison prochaine, avec pour objectif principal les sorties de ramadan en juin prochain. Dans une saison marquée par la multiplication d’émissions exploitant, souvent scandaleusement, le dispositif de la caméra cachée, certains critiques ...

  • > Les dessous politiques d’un emprunt littéraire : Ahmed Chawqi et le ministre saoudien de la Culture

    À la mi-août, Adel al-Toraifi (عادل زيد الطريفي), le ministre de l’Information et de la Culture en Arabie saoudite, prononçait quelques mots lors d’une rencontre en présence du « prince de La Mecque » (une sorte de gouverneur). Un mois plus tard, on en parle encore sur les réseaux sociaux où l’on se déchire entre soutiens et adversaires de ce jeune loup de la politique. Annoncés comme étant « préparés » par lui, ce docteur en sciences politiques, ancien rédacteur en chef du quotidien Al-sharq...

  • > Sportifs et intellectuels au temps de la « normalisation » dans le monde arabe

    Adoptée en 2004, la loi sur les signes religieux dans les écoles publiques françaises a vite montré qu’elle ciblait en fait les seuls adeptes de la religion musulmane. Au fil des ans, elle a même fini par glisser du voile à la jupe, érigée en symbole de la liberté féminine. Des vêtements « ostentatoirement » trop longs ont ainsi entraîné l’exclusion de lycéennes pas assez « discrètes » comme se plaît à le recommander aux intéressé(e)s Jean-Pierre Chevènement, futur président de la Fondation d...

  • > Le « Seigneur des Daechistes »: Nahed Hattar, prisonnier de la campagne électorale jordanienne.

    Peu suivie à l’étranger, la campagne électorale pour les prochaines législatives, prévues en septembre prochain, bat son plein en Jordanie, et le principal enjeu est de savoir la place qu’occuperont sur l’échiquier politique local, au moment des résultats, les Frères musulmans qui avaient boycotté les précédentes élections en 2010 et 2013. De nombreux signes laissent deviner qu’ils pourraient bien être les grands vainqueurs de cette consultation qui s’inscrit par ailleurs dans un environnemen...

  • > « Il veut s’accoupler » : à propos d’une vidéo attribuée à l’Etat islamique.

    Il y a quelques jours, Sahar Mandour (سحر مندور) publiait dans le quotidien libanais Al-Safir un article commentant une vidéo attribuée par certains à Abou Bakr al-Baghdadi, le dirigeant de l’autoproclamé État islamique. J’en propose cette semaine la traduction, accompagnée, pour une fois, de quelques notes qui m’ont paru nécessaires pour éclairer le contexte. A la fin du billet, un extrait d’une émission de télé à propos de cette même vidéo, qui permet d’entendre quelques moments de la fameu...

  • > Toujours l’hystérie du poème : le spectre de Mahmoud Darwich

    ايها المارون بين الكلمات العابرة آن ان تنصرفوا وتقيموا اينما شئتم ولكن لا تقيموا بيننا آن ان تنصرفوا ولتموتوا اينما شئتم ولكن لا تموتو بيننا فلنا في ارضنا مانعمل ولنا الماضي هنا ولنا صوت الحياة الاول ولنا الحاضر،والحاضر ، والمستقبل ولنا الدنيا هنا…و الاخرة فاخرجوا من ارضنا من برنا ..من بحرنا من قمحنا ..من ملحنا ..من جرحنا من كل شيء،واخرجوا من مفردات الذاكرة ايها المارون بين الكلمات العابرة Vous qui passez parmi les paroles passagères il est temps que vous partiez et que vous … Continuer la le...

  • > Mohamed Ramadan, inquiétante icône de la jeunesse égyptienne

    Dans la série « en arabe dans le texte », je vous propose cette semaine la traduction d’un article publié le 11 juillet par Amina Khairy dans le quotidien Al-Hayat. Il évoque le succès impressionnant que rencontre auprès de la jeunesse égyptienne et arabe le comédien Mohamed Ramadan (محمد رمضان), spécialisé dans les rôle de truand (même pas au grand cœur !) On avait évoqué ce comédien à l’occasion d’un précédent billet consacré à 3abdo MoOta (عبده موته), un des films qui ont fait sa réputatio...

  • > L’Etat islamique et le spectacle de sa violence sur les télévisions arabes

    Alors que, de l’avis général, la production de dramas aura été particulièrement indigente cette année, l’attention des téléspectateurs arabes aura un peu délaissé les feuilletons pour se tourner à l’occasion de ce ramadan vers les très nombreuses émissions dites de « caméra cachée ». Le genre est de plus en plus à la mode depuis les premières expériences de 2011, notamment avec l’Égyptien Ramez Galal et son Ramez qalb asad (Ramez cœur de lion). Comme dans ce prototype, où des vedettes se trou...

  • > Nasser al-Qasabi, prophète (de malheur) en son pays…

    La série Selfie, avec comme acteur principal Nasser al-Qasabi ( ناصر القصبي) fait à nouveau parler d’elle en Arabie saoudite. S’efforçant de traiter, sur le mode comique, l’extrémisme religieux d’une partie de la société, elle a démarré en fanfare avec un épisode intitulé ‘Ala madhabak (mot à mot « selon ton école juridique » mais l’expression pourrait se traduire par « chacun voit midi à son clocher »). Reprenant un scénario qui a déjà beaucoup servi dans nombre de comédies, celui de l’échan...

Pour citer cet article

Référence électronique

Anaïs Salamon, « Culture et politique arabes », Aldébaran, Blogs et listes de diffusion, [En ligne], mis en ligne le 03 décembre 2008 14h44. URL : http://aldebaran.revues.org/5882. consulté le 27 septembre 2016.

Droits d’auteur

Creative Commons by-nc-sa

Creative Commons by-nc-sa 
  • Revues.org