Navigation – Plan du site
Annuaire de sites
Laetitia Nicolas

Jacques Rousseau. Paysages et autochtones du nord du Québec et d’ailleurs

Notice créée le 17/02/2011, Notice révisée le 18/02/2011
jacques-rousseau

Cette exposition virtuelle dédiée à Jacques Rousseau (1905-1970) émane des collections et archives de la bibliothèque du jardin botanique de Montréal. En six volets, elle expose une partie de la collection Rousseau et nous donne un aperçu des recherches de terrain de ce botaniste-anthropologue, second directeur du jardin botanique de Montréal (1944-1956). Homme à la fois de sciences et de lettres, il a produit plus de 700 titres, livres et articles scientifiques ou de vulgarisation. Entre 1936 et 1965, Jacques Rousseau fait plusieurs explorations pour y étudier la flore, la géographie et les populations locales. Botaniste de formation, il s'est intéressé à la relation de l'Homme avec la nature, à l'heure où le nord du Québec était peu développé et où peu de scientifiques avaient fait ce type d'explorations. On dit de lui qu'il est le père de l'ethnobotanique du Québec. Précurseur de la multidisciplinarité, Jacques Rousseau a tiré de ses voyages des clichés photographiques des paysages naturels et des coutumes autochtones, en particulier sur certaines communautés des Premières-Nations du Québec (dont les Cris de Mistissini, appelé ici Mistassini) et les Inuits de la rivière Kuururjuaq (appelée alors rivière Korok).

La collection Jacques Rousseau conservée à la bibliothèque du Jardin botanique de Montréal compte 2942 photographies noir & blanc. Après une biographie succincte, des albums de ses voyages effectués dans les années 1940 au Québec et à l’étranger (Haïti, Mexique, sud-ouest des États-Unis) sont présentés par lieux et dates de voyage. Après une courte présentation de la mission, il suffit ensuite de cliquer sur la photo souhaitée pour en avoir une description sommaire. Une discrète fleur de lys en bas de page permet de passer à la photo suivante. Quarante photos d’intéressants objets divers en fibres végétales sont également visibles. Enfin quelques publications éditées, mises en ligne et toutes téléchargeables en PDF, achèvent cette exposition virtuelle.

On regrette qu’il n’y ait pas de carte géographique pour situer les voyages, qu’il ne soit pas possible d’agir sur les documents (zoomer par exemple) et que des liens ne soient pas mieux opérés entre objets, photos et publications, voire notes manuscrites de terrain. Mais malgré ces petites remarques sur le manque d’interaction, cette exposition, qui permet de connaître le travail d’un ethnobotaniste est une chose assez rare pour être signalée. L’interface du site est français et en anglais.

Pour citer cet article

Référence électronique

Laetitia Nicolas, « Jacques Rousseau. Paysages et autochtones du nord du Québec et d’ailleurs », Aldébaran, Sources de la recherche, [En ligne], mis en ligne le 17 février 2011 15h39. URL : http://aldebaran.revues.org/6643. consulté le 21 novembre 2017.

Droits d’auteur

Creative Commons by-nc-sa

  • Revues.org