Navegación – Mapa del sitio
Annuaire de sites
Véronique Ginouvès

Mémoire des hommes

29/12/2016, Nota revisada el 31/12/2016
memoire-des-hommes

Créé par le Ministère de la défense, le site "Mémoire des hommes" s'enrichit régulièrement de bases de données nominatives des guerres liées à la France depuis la première guerre mondiale et propose également des ressources numériques (journaux, photographies), des expositions virtuelles, des parcours individuels et des annonces de colloques en lien avec ces événements. Outre les 1,3 million de fiches des "Morts pour la France" de la Première Guerre mondiale, complétées par la mise en ligne des journaux des unités pour ce conflit, sont également accessibles les bases des "Morts pour la France" de la Guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie (25 000 noms), de la Guerre d’Indochine (37 000 noms), des fusillés du Mont-Valérien (1 010 noms), des militaires décédés durant la Seconde Guerre mondiale (203 000 noms). Dans cet ensemble extrêmement riche, on peut mettre en avant les ressources suivantes :

Sur la guerre de 1914-1918, cinq sources numériques sont présentes sous forme de bases de données :

- les fiches individuelles numérisées de militaires décédés au cours de la Grande Guerre (plus de 1,4 million) et ayant obtenu pour la plupart la mention "Mort pour la France".

- le recensement des fusillés en vertu d’une décision de la justice militaire et les exécutés sommaires au cours du conflit.

- les 74 000 fiches individuelles numérisées de soldats ayant appartenu à l’aéronautique militaire.

- journaux des marches et opérations, des carnets de comptabilité en campagne, des journaux de bord, etc. de toutes les unités militaires engagées durant la Première Guerre mondiale (format image).

- la collection des historiques régimentaires des unités militaires engagées et les 107 volumes des Armées françaises dans la Grande Guerre (AFGG).


Sur la deuxième guerre mondiale
, trois bases de données sont accessibles permettant de rechercher dans :

- le fichier d’état civil militaire de la Seconde Guerre mondiale qui rassemble l’ensemble des quelques 200 000 militaires morts durant les opérations qui se sont déroulées entre 1939 et 1945.

- le recensement des 1 010 personnes fusillées au Mont-Valérien et dont les noms sont inscrits sur le monument commémoratif édifié à Suresnes.

- le recensement (non exhaustif) des étrangers volontaires engagés à servir la France en 1939-1940.

Une base de données des "Morts pour la France" en Afrique du Nord durant la Guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie. Les informations accessibles sont les suivantes : nom, prénoms, date de naissance, date de décès, pays de décès, conservées par la direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives du ministère de la Défense. Il est également possible de rechercher les "Morts pour la France" de la Guerre d'Indochine et de la Guerre de Corée.

D'autres conflits sont documentés, parmi eux signalons la série GR H consacrée à l'Armée française au Levant de 1917 à 1946. Plus de la moitié de cet ensemble est disponible, soit l’intégralité de la première partie du fonds (269 cartons sur un total de 467), correspondant à l’installation des troupes françaises à la fin de la Première Guerre mondiale, dans le cadre des mandats de la Société des Nations, et à leur présence durant l’entre-deux-guerres. Cette mise en ligne est le fruit d’un partenariat entre le ministère de la Défense et l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo).

Notons enfin que le Ministère de la défense propose aux internautes d'annoter les pages de certains documents numérisés utiles pour la généalogie et la recherche en histoire locale : en janvier 2017 quelques 780 000 annotations avaient été enregistrées. Il vous est possible de conserver l'historique de vos recherches en vous créant un espace personnel.

Le site a été inauguré en 2003 par le secrétariat général pour l’administration du Ministère de la défense. Il est édité et administré par la Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA). En juin 2011, le site a pris un nouvel essor en publiant, en partenariat avec les Archives nationales et l'association des Amis du Service historique de la Défense à Lorient (ASHDL), un portail de ressources documentaires et des fonds d’archives numérisés concernant la Compagnie des Indes au XVIIIe siècle. Le site est en langue française mais une interface en langue anglaise et allemande est disponible.

Para citar este artículo

Referencia electrónica

Véronique Ginouvès, « Mémoire des hommes », Aldébaran, Sources de la recherche, [En línea], Puesto en línea el 29 diciembre 2016 18h46. URL : http://aldebaran.revues.org/7258. Consultado el 26 julio 2017.

Licencia

Creative Commons by-nc-sa

Creative Commons by-nc-sa 
  • Revues.org